Récupération Musculaire et Ostéopathie

Récupération Musculaire et Ostéopathie

Récupération Musculaire et Ostéopathie

Les étirements, le stretching doivent être adaptés à chaque sport et à chaque sportif (âge, forme du moment, conditions extérieures). C’est un domaine très technique où on entend Tout et Son Contraire. Il est important de bien s’entourer et d’écouter les professionnels de la santé et les conseils des sportifs expérimentés.

Alors, comment bien préparer son activité sportive, avant et après l’effort, que l’on soit un amateur ou pas ?

Globalement, il y a 2 phases encadrant l’activité sportive : l’échauffement et la phase de récupération.

L’échauffement

Comme son nom l’indique, il va consister à augmenter la chaleur corporelle aux alentours de 39°C, température optimale pour les muscles, le métabolisme énergétique, les nerfs et les vaisseaux : meilleur rendement avec moins de risque de blessures.

Succinctement, l’échauffement doit comporter :

– un échauffement global cardio-respiratoire afin d’augmenter la température corporelle ;

– puis un échauffement spécifique au sport pratiqué afin d’avoir des muscles performants : étirements dynamiques c’est-à-dire dans le mouvement et non en statique. Les assouplissements seront plutôt réservés aux gymnastes qui ont besoin d’un surcroit de souplesse.

La récupération juste après l’effort

L’hydratation est importante avec une reprise progressive de l’alimentation afin d’apporter au corps l’eau, les minéraux, les protéines et les glucides qu’il aura perdu pendant l’effort.

Le stretching, adapté à chaque sport, concernera les muscles qui auront travaillé en concentrique (en position courte). Les autres muscles seront traités quelques heures à plusieurs jours après l’effort.

Stéphane Diagana, ex-athlète de haut niveau explique bien cela dans 2 vidéos (Les bons étirements après le sport et Les 5 erreurs à ne pas commettre après le sport) à propos de la course à pied, le running.

Récupération Musculaire

Récupération Musculaire et Ostéopathie

Les petites contractures, les nœuds présents au cœur du muscle auront du mal à partir avec le stretching qui risque d’ailleurs d’être inconfortable voire douloureux. Ce sera un signe d’alerte, d’appel. Un tel muscle, hétérogène dans sa constitution et dans sa tension, sera plus fragile. Il sera plus sujet aux micro-lésions voire aux lésions plus importantes.

Il est donc important de sensibiliser les sportifs. L’ostéopathe sera un acteur majeur dans la prévention. Et comme beaucoup de sportifs, essentiellement amateurs, ne font pas de stretching, ils n’auront donc pas cette alerte. L’ostéopathe aura aussi un rôle curatif en allant déloger ces nœuds musculaires.

Cette dernière partie est également valable pour les non-sportifs. C’est ce que je vois en permanence au cabinet.

AUTEUR

Christophe Durand Ostéopathe D.O. à Villers-Lès-Nancy (54600)

Prenez rendez-vous

Suivez-moi sur Facebook

Google Maps

Horaires

Téléphone : 06 59 18 67 62
Sur Rendez-vous :
Du Lundi au Samedi de 08h à 20h

Mes confrères ostéopathes que je vous recommande :

Ostéopathie = Faire Craquer ou Pas ?

Ostéopathie = Faire Craquer ou Pas ?

Ostéopathie = Faire Craquer ou Pas ?

Ostéopathie = Faire Craquer ou Pas ?

De nos jours encore, une bonne partie de la population pense que l’ostéopathie se résume à Faire Craquer.

Le terme « ostéopathie » est trompeur de part son étymologie grecque : « osteon » = os (ostéo) et « pathos » = souffrance (pathie).

Le fondateur de cette pratique est l’Américain Andrew Taylor Still en 1874. Il la nomme « Osteopathy ».

Ostéopathie, prise en charge globale du corps humain

« Os » se dit « bone » en anglais. Alors pourquoi ce terme ? On ne saura jamais car Still n’a pas laissé de trace formelle de la genèse de ce mot dans ses écrits. Par contre, on sait qu’il a toujours considéré l’être humain dans sa globalité, comme une structure capable de s’adapter à son environnement grâce à ses propres mécanismes de régulation.

L’ostéopathe interviendra quand ces mécanismes seront dépassés avec l’apparition de compensations jusqu’à la décompensation fonctionnelle. A ce stade, la maladie est loin d’être avérée. C’est juste un problème de logistique, de circulation, de mouvement, de fluidité. Le thérapeute devra lever les obstacles, les bouchons afin que le corps puisse à nouveau s’autoréguler.

Et l’articulation bloquée dans tout ça : Faire Craquer ou Pas ?

L’atteinte articulaire n’est qu’un axe de traitement ostéopathique parmi tant d’autres comme les muscles, les viscères, les vaisseaux, les nerfs etc. Par ailleurs, l’atteinte est rarement isolée. Elle est souvent associée aux autres, créant un système tensionnel complexe. En première intention, de nombreuses techniques sont possibles comme Faire Craquer. Pour cela, le corps ne devra pas trop être tendu naturellement ou par appréhension de la technique. Sinon le problème reviendra.

Faire Craquer ou Pas, là n’est pas la question. Non, ce qui compte, c’est de soulager la personne. Il faudra tout de même tenir compte de l’aversion ou pas du patient à cette technique. Pour ma part, je ne fais pas craquer. Lors de la prise de rendez-vous, on me demande souvent si je pratique le Cracking.

AUTEUR

Christophe Durand Ostéopathe D.O. à Villers-Lès-Nancy (54600)

Prenez rendez-vous

Suivez-moi sur Facebook

Google Maps

Horaires

Téléphone : 06 59 18 67 62
Sur Rendez-vous :
Du Lundi au Samedi de 08h à 20h

Mes confrères ostéopathes que je vous recommande :

Névralgie pudendale et ostéopathie

Névralgie pudendale et ostéopathie

Névralgie pudendale et ostéopathie

Névralgie pudendale et ostéopathie

La névralgie pudendale est une atteinte du nerf pudendal présent dans le petit bassin. Elle touche une personne sur 2000 et plus particulièrement les femmes.

La névralgie pudendale peut aussi se superposer avec d’autres névralgies périnéales comme le montre la figure ci-dessous.

Névralgie ilio-inguinale, névralgie pudendale, névralgie clunéale, névralgie génito-fémorale

Territoires douloureux du périnée

Les symptômes

Cela apparaît essentiellement en position assise.

Les manifestations sont notamment des brûlures, des décharges électriques au niveau de la région génitale, anale, voire les 2. Une sensation d’avoir une balle de Ping Pong ou de tennis peut être présente au niveau de l’anus.

Les patients se sentent mal compris. On leur fait souvent la réflexion que c’est psychologique.

Cette pathologie est très dure à vivre. Elle crée un mal-être profond pouvant engendrer de la dépression.

Les circonstances d’apparition

– constipation ;

– hémorroïdes ;

– pratique sexuelle ;

– position assise prolongée sur quelque chose de dur comme la pratique du cyclisme ;

– perte de poids importante à la suite d’un by-pass ou d’une sleeve ;

– etc…

Le diagnostic

La personne pourra donc voir de nombreux praticiens avant que le diagnostic soit posé.  Beaucoup de médecins ignorent ou ne pensent pas au nerf pudendal.

Les grands axes du traitement médical

Les antalgiques comme le paracétamol, la morphine et les anti-inflammatoires sont souvent inefficaces.

Seuls les anti-épileptiques, les infiltrations et certains anti-dépresseurs pourront apporter un certain soulagement.

La chirurgie pourra être envisagée en dernier recours.

Névralgie pudendale et ostéopathie

Il semble que peu d’ostéopathes prennent en charge cette pathologie en raison de sa spécificité.

Pourtant, l’ostéopathie peut apporter énormément de confort, de soulagement.

L’intérêt, par des techniques non invasives, va être de détendre tout la région du petit bassin et par conséquent le nerf pudendal.

Le travail de détente doit s’étendre aux autres zones du corps qui pourraient avoir une répercussion sur le périnée (abdomen et membres inférieurs notamment).

En moyenne, il faut 2 à 3 séances d’ostéopathie au départ pour stabiliser la région. Certains patients ressentent le besoin de refaire de temps en temps une séance de rappel.

AUTEUR

Christophe Durand Ostéopathe D.O. à Villers-Lès-Nancy (54600)

Prenez rendez-vous

Suivez-moi sur Facebook

Google Maps

Horaires

Téléphone : 06 59 18 67 62
Sur Rendez-vous :
Du Lundi au Samedi de 08h à 20h

Mes confrères ostéopathes que je vous recommande :

Consulter votre ostéopathe sans trop attendre

Consulter votre ostéopathe sans trop attendre

Consulter votre ostéopathe sans trop attendre.

consulter votre ostéopathe sans attendre

Beaucoup de nos patients viennent nous voir alors qu’ils ont mal depuis longtemps. Et souvent, il faudrait résoudre l’ensemble du problème en une séance.

« À l’impossible nul n’est tenu. »

Il faut comprendre une chose : plus on attend et plus le corps va être obligé de s’adapter, de faire face à la douleur en trouvant des mécanismes de compensation. Ce qui fait qu’une douleur au départ localisée à un endroit va pouvoir se déplacer ou se propager : le corps va être de plus en plus tendu, douloureux.

Alors pourquoi attendre ? Consulter votre ostéopathe

Quand une douleur ou une gêne ne passe pas, ayez le RÉFLEXE OSTÉO.

Plus l’ostéopathe interviendra tôt et mieux ce sera : il y aura « moins de nœuds à défaire ». On ne verra pas plus la personne pour autant. Les séances seront mieux utilisées afin d’éviter d’avoir mal pour rien.

douleur-osteopathie-prevention

Pensez également à la prévention en ostéopathie.

Comment va notre corps ? Comment réagit-il vis-à-vis des innombrables sollicitations quotidiennes : émotions, stress, travail, vie à 100 à l’heure etc…

Il faut savoir que le corps humain est doté d’une grande capacité d’adaptation et qu’il est capable de mettre en place des mécanismes de compensation afin de continuer à avancer sans avoir résolu la difficulté. Cette situation peut durer plus ou moins longtemps. Cela peut s’améliorer car le corps a trouvé la solution ou alors malheureusement, le corps décompense et la douleur apparaît.

L’ostéopathe saura vous dire, lors de cette consultation préventive, si votre corps est détendu ou s’il présente des tensions dont vous ne soupçonnez même pas l’existence.

AUTEUR

Christophe Durand Ostéopathe D.O. à Villers-Lès-Nancy (54600)

Prenez rendez-vous

Suivez-moi sur Facebook

Google Maps

Horaires

Téléphone : 06 59 18 67 62
Sur Rendez-vous :
Du Lundi au Samedi de 08h à 20h

Mes confrères ostéopathes que je vous recommande :

Il soulage le MAL DE DOS en libérant votre VENTRE.

Il soulage le MAL DE DOS en libérant votre VENTRE.

L’ostéopathe soulage le MAL DE DOS en libérant votre VENTRE.Mal de dos : pensez à votre ventre et à l'ostéopathie.

Dans cet article, vous allez découvrir qu’une cause importante du mal de dos est la présence de tensions abdominales. Il faudra les enlever car elles perturbent l’équilibre du corps. L’ostéopathe peut vous aider à vous en débarrasser.

Prenez rendez-vous avec Christophe Durand

Qui n’a jamais eu un mal de dos ? A mon avis, cela concerne peu de monde. C’est un problème très complexe qui fait souvent intervenir plusieurs facteurs.

Et le ventre dans tout ça ?

Les tensions abdominales sont souvent à l’origine des douleurs de dos. Elles sont la plupart du temps muettes, asymptomatiques, ce qui fait que les patients ne nous en parlent pas. Quand on leur dit que leur mal de dos peut provenir des tensions abdominales, ils sont surpris.

L’abdomen est au centre du corps humain. C’est une zone importante de par sa taille et de par la richesse des constituants qui le composent : système digestif, système nerveux avec notamment 200 millions de neurones (l’équivalent d’un cerveau de chien ou de chat), les vaisseaux sanguins et lymphatiques, les muscles, les ligaments etc… Il travaille 24h/24. Alors quand vient une perturbation le mettant sous tension, une réaction en chaîne de compensations se met en place afin de le protéger : il ne peut pas se permettre de s’arrêter un instant de travailler car il assure l’essentiel des approvisionnements du corps. Et c’est comme ça qu’apparaissent et persistent les douleurs du bassin et du dos tant que la perturbation est présente.

Pourquoi mon ventre peut-il me faire mal au dos ?

Les muscles du dos sont très puissants. Ils ont besoin parfois d’être renforcés. Mais s’il y a des tensions abdominales, il va y avoir un conflit entre 2 grandes puissances : les muscles du dos et les tensions abdominales. Et entre ces 2 régions, une partie risque de souffrir : la colonne vertébrale.

evolution-du-4-pattes-a-la-bipedieL’Homme, après une longue évolution, s’est redressé. C’est plus facile pour explorer le monde : on est plus haut et nos bras sont libres.

colonne-vertebrale-hernie-discaleIl est fait pour être debout. S’il y a des tensions abdominales, il va se redresser en mettant en contrainte la colonne vertébrale et surtout les disques intervertébraux. Le mal de dos est proche voire déjà là, et à plus ou moins long terme, l’hernie discale peut apparaître.

Prenez rendez-vous avec Christophe Durand

Regardons de plus près ce mécanisme.

Présence de tensions abdominales

tensions-abdominales-presentesOn est en présence d’un bras de fer entre les muscles du dos et les tensions abdominales. On a souvent du mal à se tenir bien droit. Les épaules sont en avant. On est vouté.

Les disques intervertébraux comprimés sont moins opérationnels pour amortir les chocs et pour protéger les racines nerveuses. L’hernie discale n’est pas loin.

L’ostéopathe, traqueur des tensions abdominales.

Les tensions abdominales, présentes chez nos patients à l’origine des douleurs de dos, sont souvent de type fonctionnel : elles ne se voient pas aux examens d’imagerie médicale mais bien présentes sous nos mains. L’objectif sera, après les avoir identifiées, de les dissoudre par des techniques précises. Quand on les touche, on reproduit souvent la douleur dans le dos.

Schématiquement, on peut se représenter ces tensions comme des barrages hydrauliques où les vannes de sécurité auraient été fermées créant des surpressions. La mission de l’ostéopathe est de les ouvrir à nouveau.

Tensions abdominales supprimées

tensions-abdominales-supprimeesSans les tensions abdominales, les muscles du dos font moins d’effort pour redresser la colonne vertébrale. On se tient droit plus facilement. On est plus grand.

Les disques intervertébraux peuvent jouer leurs rôles d’amortisseur et de protection des racines nerveuses.

Prenez rendez-vous avec Christophe Durand

Pour terminer, quelques conseils pour chouchouter son ventre

L‘alimentation

Les dérèglements tels que les ballonnements, la constipation, la diarrhée peuvent être à l’origine de surpressions abdominales. Manger n’est pas si simple. Il n’y a pas une alimentation mais des alimentations. Chacun doit trouver la sienne, qui variera tout au long de la vie. Pensez aux plantes, aux épices pour aider à bien digérer les aliments (préparations culinaires, infusions…), à bien à vous hydrater également.

Attention aux mouvements toxiques : mouvements bruts, torsion, flexion etc…

N’oubliez pas que votre ventre travaille 24H/24. Ayez une pensée pour lui avant de vous apprêter à faire un mouvement pouvant le mettre en compression. Surprenant, n’est-ce pas ? Et pourtant, pensez à son ventre dans les situations à risque permet souvent de bien se positionner : sans avoir à penser à contracter les muscles abdominaux, les muscles du dos etc… Mais bon, quand on a le choix, mieux vaut éviter ce genre de mouvements.

Un conseil simple : soyez attentif. Le starter du mouvement du corps est souvent la tête : c’est le gouvernail. Quand la tête déclenche le mouvement, le corps doit suivre afin de ne pas se tordre.

Prenons l’exemple du golfeur : il a intérêt à ce que le mouvement parti de sa tête se propage jusqu’à ses pieds. Sinon cela va faire mal.

La respiration

Quand vous inspirez, le diaphragme, muscle de la respiration, va « masser » votre ventre. A l’expiration, rentrez bien votre ventre sous vos côtes. C’est au tour du ventre de « masser » le diaphragme. Faites cet exercice quelques fois au cours de la journée.

En conclusion, n’oubliez jamais que votre ventre peut être à l’origine de vos douleurs de dos. Le ventre et le dos sont liés, indissociables comme le Yin et le Yang.

N’hésitez pas à demander conseils à votre ostéopathe.

AUTEUR

Christophe Durand Ostéopathe D.O. à Villers-Lès-Nancy (54600)

Prenez rendez-vous

Suivez-moi sur Facebook

Google Maps

Horaires

Téléphone : 06 59 18 67 62
Sur Rendez-vous :
Du Lundi au Samedi de 08h à 20h

Mes confrères ostéopathes que je vous recommande :